Accueil  >  Notre mission

Notre mission



La Société pointoise d’HLM de Guadeloupe est engagée dans un processus d’accession coopérative à la propriété.
Le point avec Dominique Joly, son directeur. (
source http://guadeloupe.domiciles.net/dominique-joly-societe-pointoise-d-art1620.html)

En quoi la démarche de la SP D’HLM est-elle originale ?
En 2009, quand la SP HLM a revu sa stratégie en matière de construction de logements sociaux, les élus de Pointe-à- Pitre et du Lamentin avaient à cœur de voir se développer une offre d’accession sociale à la propriété. Parallèlement, les familles dont les ressources se situaient entre deux et trois SMIC ne trouvaient pas de logement neuf à des prix compatibles avec leurs moyens et se trouvaient cantonnées dans le parc locatif social. Le conseil d’administration de la SP HLM a décidé de s’engager dans la location accession en utilisant une partie des réserves foncières de la coopérative.

 

Quelle est la cible de ces opérations et comment est-elle aidée ?>
La cible visée correspond à des familles exclues de l’accession à la propriété. Des personnes en recherche de leur résidence principale avec des ressources juste supérieures aux plafonds du logement social. Une bonne partie est locataire du parc social et, certains de ces locataires étaient en recherche d’une acquisition depuis longtemps.

Outre les efforts de la SP HLM pour produire des logements de qualité avec des marges réduites et sur des fonciers dont le prix est maitrisé, l’État a mis en place un dispositif avec le Prêt Social Location Accession (PSLA) qui permet aux accédants de bénéficier d’une TVA à taux réduit sur leur acquisition (2,1% au lieu de 8,5%) et d’une exonération de taxe foncière pendant 15 ans.

Dans les communes signataires d’une Convention d’Action Foncière nous avons également pu mobiliser une subvention de l’État de 6 000 € pour nos clients. L’offre de la SP HLM se veut la plus large possible pour répondre aux souhaits de la population. Nous finissons la réalisation de 20 appartements à Destrellan (T2, T3, T4) et de 40 maisons ( T3 et T5 en duplex) au Lamentin et nous allons lancer la construction de 40 nouveaux appartements à Moudong.
Tous les logements commercialisés respectent les dernières normes et sont conçus pour limiter les charges futures, notamment de copropriété.

Avec l’aide des collectivités, nous avons espoir de développer cette activité prioritairement dans les zones tendues, en centre ville ou à proximité immédiate, de façon à limiter l’étalement urbain et de participer à la densification des villes. Il faut lutter contre la tendance observée de l’éloignement des zones d’habitat par rapport aux zones d’activité. Quels sont les programmes liés à cette démarche ?

 

De quelle manière ces opérations sont-elles sécurisées pour les accédants ?
L’accession coopérative à la propriété est accompagnée avant et après la vente. Dès les premiers contacts nous évaluons la capacité des familles à devenir propriétaires et nous les orientons vers notre partenaire bancaire pour une étude financière détaillée. Nous n’entrons dans la phase de réservation que si le dossier est validé par la banque car il n’est pas question de conduire nos clients dans des impasses.

Notre accompagnement se poursuit après la vente avec la mise en place d’une garantie de relogement et d’une garantie de rachat du logement en cas de difficultés. Ainsi pendant 15 ans, si la famille rencontre un « accident » de la vie, nous pouvons lui assurer qu’elle ne sera pas expulsée de son logement et qu’elle pourra rembourser la banque qui lui a accordé un crédit.

 

LNI n°91 Octobre 2013

 




Notre mission dans le locatif :
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel e-commerce